Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marie-Agnès Thulliez : Guérir des blocages émotionnels.

Cerveau, EMDR, Traumas, Stress, Angoisses, Manipulateurs, Pervers Narcissiques...

Comment fonctionne notre cerveau ?

Visite guidée au coeur de notre cerveau :

 

 

 

 

Les frères Bogdanov nous emmènent dans un voyage à travers notre cerveau.   Ils nous guident dans son évolution, depuis la création du cerveau animal des instincts (reptilien), à celui des émotions (mammalien ou émotionnel), puis à la naissance du néocortex (rationnel), qui caractérise le genre humain.

Ils répondent, assistés de spécialistes du cerveau aux questions que nous nous posons sur son mode de fonctionnement...

 

 

Albert Coppé dans cybersciences nous dit :

"Avec son enchevêtrement de 20 milliards de neurones, le cerveau humain est considéré à ce jour comme la chose la plus complexe de l'Univers. Mais il n'a pas atteint ce niveau de complexité du jour au lendemain. Son évolution s'est faite progressivement, par l'ajout de nouvelles structures durant des centaines de millions d'années.

Pour expliquer les différentes étapes de son évolution, on peut considérer que nous avons trois cerveaux. Selon cette métaphore, il y a le « cerveau reptilien », le « cerveau mammalien » et le « cerveau humain ».

Le cerveau reptilien fait référence aux structures primitives du cerveau qui ressemblent à celles que possèdent les reptiles, c'est-à-dire le tronc cérébral qui comprend le bulbe rachidien et le mésencéphale. Le cerveau reptilien est, grosso modo, responsable des instincts et des réflexes innés. Par exemple, si vous sursautez parce que vous croyez avoir vu quelque chose, c'est probablement le cerveau reptilien qui est à l'oeuvre.

Ensuite, on trouve le cerveau mammalien qui correspond au système limbique. On le considère souvent comme le « siège des émotions ». Les sentiments d'affection que l'on retrouve chez la plupart des mammifères trouveraient principalement leurs origines dans le système limbique.

Et, pour finir, trônant au-dessus des deux autres, le cerveau humain est constitué des hémisphères cérébraux – ou néocortex –, lesquels sont particulièrement développés chez l'Homme et les Primates. Regroupant les trois-quarts des neurones de l'organisme, le néocortex est le siège de l'intellect.

Conclusion : malgré notre néocortex et ses fabuleuses facultés intellectuelles, il faut se rappeler qu'il sommeille également un lézard en nous..."

page1image37800

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marie-Agnès Thulliez

Docteur en Sciences Neurocognitives, Psychotraumatologue, Praticien Sénior Certifié EMDR Europe.
Voir le profil de Marie-Agnès Thulliez sur le portail Overblog

Commenter cet article